Rentrée sociale… Le changement se fera, avec l’intervention des salariés

Rentrée sociale…

 Le changement se fera, avec l’intervention des salariés

La CGT en cette rentrée a des responsabilités à assumer et des propositions à faire aux salariés, privés d’emploi et retraités.

Dans un contexte économique qui continue de se dégrader en France et en Europe, il est hors de question d’accepter les mesures prises jusqu’à présent, face à cette crise organisée par le capitalisme qui demeure, dont les salariés ne  sont pas responsables mais à qui on demande de payer la note. 

Le gouvernement va devoir trancher… Il faut que le gouvernement prenne la mesure de l’urgence et des attentes. Le
mécontentement a provoqué un changement de Président de la République et du gouvernement. Pour la CGT, il est normal qu’il y ait une impatience importante, vu la dégradation de la situation.

Le gouvernement ne pourra pas être d’accord avec le MEDEF, qui prône plus de flexibilité, de baisse du coût du travail et les revendications des salariés, il va falloir qu’il fasse un choix. 

En cette rentrée, nous observons la stratégie du MEDEF et des représentants patronaux qui veulent peser sur le choix du gouvernement.
La CGT, après la conférence sociale de juillet, vient de nouveau d’interpeller le gouvernement sur les choix qu’il va faire dans les semaines à venir. Ces choix vont être extrêmement importants et vont être regardés de très près par la   CGT et les salariés.
Les plans d’austérité mis en place en Europe n’ont fait qu’aggraver la situation des salariés et enfoncer les pays dans la misère et la récession. Pour la CGT, il y a urgence que les choix soient faits de façon claire et qu’ils s’opposent aux choix patronaux.
Un patronat qui continue à casser l’emploi, casser les outils industriels, qui en cascade touche beaucoup les salariés de petites et moyennes entreprises qui sont sous-traitantes de grands groupes. En Seine Maritime, nous en avons hélas, la triste illustration.

L’argent existe :

Le PIB (Richesses produites en France) En 2008 : 1.951 milliards d’euros.
En 2011 :
1.996 milliards d’euros.

 Les entreprises du CAC 40 ont enregistré 73,8 milliards d’euros de bénéfices en 201137 milliards d’euros de bénéfices pour le 1er semestre 2012.

210 milliards d’euros, de dividendes versés par les entreprises non financières en 2010 contre seulement 182 milliards d’euros d’investissementslas, la triste illustration.

La CGT vous appelle à vous mobiliser, pour l’emploi…

 La CGT propose dès le 9 octobre, une mobilisation sur les questions industrielles. Plusieurs manifestations sont déjà prévues. Il y a un appel européen de la Fédération de l’industrie qui regroupe de nombreux syndicats, de nombreux pays, pour des actions.

Pour la CGT, nous considérons que l’emploi industriel est central dans notre pays, nous avons en face une stratégie
patronale qui est à l’offensive, qui vise à licencier à tour de bras, à réduire les effectifs dans les entreprises

Le 9 octobre, la CGT vous appelle à vous mobiliser pour la défense de l’emploi dans notre pays, avec pour notre département, une manifestation à PARIS.

La CGT vous appelle à vous mobiliser contre le nouveau traité européen…

La France n’a pas encore ratifié ce nouveau traité européen qui devrait être soumis aux parlementaires en octobre. Si ce traité était ratifié, il instaurerait encore plus d’austérité dans notre pays dans les mois et les années à venir,
comme à l’image de la Grèce, l’Italie ou l’Espagne.

Ce traité imposerait la poursuite et la brutale aggravation del’austérité que nous connaissons déjà :

- blocage et baisse des salaires et despensions,

- destruction massive des emplois dans la fonction publique,

- précarité renforcée pour les jeunes

- destruction de notre sécu et préparation de
nouveaux impôts frappant les salariés (TVA, CSG)

La CGT s’oppose à toute politique d’austérité.

L’UD CGT 76 demande aux députés de Seine-Maritime de voter contre le Traité européen d’austérité (TSCG).

Dès le mois de janvier, tous les syndicats qui sont réunis dans la Confédération Européenne des Syndicats (CES) ont dénoncé ce traité et aujourd’hui il y a une opposition qui va au-delà de nos frontières.

La CGT a décidé de lancer une campagne sur le traité, nous allons proposer aux salariés un texte sous forme de pétition afin qu’ils s’expriment car nous refusons de voir ce traité se mettre en place en France et en Europe.

 Nous ne sommes pas seul à appeler à la mobilisation que ce soit en Italie, en Angleterre, en Espagne ou en Grèce, ou
nous voyons bien que les différents plans d’austérité, n’ont fait qu’enfoncer les salariés dans la misère et les pays dans la récession. 

Nous appelons l’ensemble des salariés à se mobiliser le 9 octobre. 

Car sans industrie, il n’y a pas de services publics, de commerces de proximité et de petites entreprises.

 Il n’y aura  pas de réponse aux questions de l’emploi et du chômage, si nous ne  réussissons pas à avoir un vrai développement industriel dans notre pays et en Europe.

 En Seine Maritime, la CGT appelle les salariés à se mobiliser à toutes les initiatives qui seront organisées.

 

 

 

Le vécu Algérien |
Le blog-note de Catherine G... |
Blog "Ensemble, dynamisons ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DES IDEES ET DES REVES Nord
| cceta
| Les Enragés d'Aurillac