Espagne : le mouvement social s’intensifie

Espagne : le mouvement social s'intensifie dans ARTICLES aaaaaa dans ARTICLES

http://www.ccoo.es/csccoo/menu.do

Dans plus de 58 villes, les principaux syndicats CCOO et UGT, ont appelé ce mercredi à de nouvelles manifestations. A la veille du vote de la réforme du travail au Sénat, les syndicats appellent à une mobilisation massive pour faire pression sur le gouvernement.

Les syndicats dénoncent une réforme du travail qui ne produira que plus de chômage et moins de protection pour les travailleurs. Décidée sans aucune concertation avec les partenaires sociaux, cette réforme est qualifiée comme étant « le plus grand coup porté au droit du travail depuis la fin de la dictature » par le secrétaire général de la CCOO, Paco Molina.

« ¡No te calles, defiende tus derechos! »

no_te_calles

« Ne  te tais pas, défends tes droits », c’est le slogan de la mobilisation  auxquels les espagnols sont conviés à participer dans tout le pays à  partir de 19h. Mais plus largement, c’est contre la politique  d’austérité et les nombreuses coupes sociales qu’elle a impliqué dans le  secteur de l’éducation, de la santé et bien d’autres que les syndicats  appellent à se dresser.

Contre l’austérité

L’Espagne reste encore le pays européen où le taux de chômage est le plus fort avec 24.1% de la population active. « Le gouvernement n’a aucune stratégie pour sortir de cette situation critique » explique Paco Molina. Face à la crise, les syndicats dénoncent l’inneficacité des mesures d’austérité prises jusqu’à maintenant par un gouvernement « qui n’a comme seule obsession de contenir le déficit et d’en finir avec le droit du travail, les droits sociaux et démocratique ». Ils demandent à participer à des négociations afin de sortir de la crise économique, et proposent de substituer au modèle d’austérité celui de la croissance et de l’investissement public.

D’ores et déjà, les syndicats ont annoncé que la mobilisation allait se poursuivre après l’été.



Hersant – Rossel – SPQR – gouvernement : le point avant l’assemblée générale des équipes de presse quotidienne le 21 juin (14 heures)

Hersant – Rossel – SPQR – gouvernement : le point avant l’assemblée générale des équipes de presse quotidienne le 21 juin Hersant - Rossel - SPQR - gouvernement : le point avant l’assemblée générale des équipes de presse quotidienne le 21 juin (14 heures) dans ARTICLES pn2(14 heures)

 

Le 21 juin, le tribunal de commerce du Havre rendra son verdict. Dépôt de bilan sans délai, petit délai, grand délai ? C’est pour parer à toute éventualité et continuer la mobilisation pour la survie des titres et des emplois que la Filpac CGT réunit ses équipes syndicales le 21 juin.  Tout sanction couperet ou toute manoeuvre dilatoire seront appréciées à chaud et les conséquences en seront immédiatement tirées.

L’unité syndicale se renforce à Paris Normandie et la presse havraise.

Le Silpac CGT et le SNJ ont engistré une position de la CGC plus proche que jamais de la leur. Il ne semble pas que les spéculateurs, ceux qui espèrent un essoufflement du mouvement, soient payés de retour…   C’est donc de manière mobilisée que le personnel des titres normands se rendra au tribunal du Havre le 21

Pôle Champagne Ardennes Picardie   Rossel ayant promis de licencier près de 200 ouvriers et employés pour 30 journalistes, comment s’étonner qu’une pétition relevant de mauvaises histoires belges ait recueilli dans la rédaction quelque approbation des 200 licenciements, avec l’assentiment, semble-t-il, de syndicalistes journalistes ?

Mais dans l’ensemble, le personnel refuse le diktat Rossel et ses pressions colatérales, d’autant que la contre-proposition de la Filpac CGT du pôle CAP a mis au jour l’intransigeance du groupe Rossel, buté sur sa fourchette de licenciements, allant – selon les jours – de 230 à 270.

Gouvernement Les émissaires du gouvernement (membres de cabinets ministériels, messagers de tous ordres et experts en médiation) font pression pour que le plan patronal du groupe Rossel-La Voix, concocté sous l’égide du gouvernement Sarkozy, soit accepté.  Etrange que l’alternance affiche le visage de la continuité dans cette affaire…   Il suffirait pourtant que le gouvernement revienne sur le plan Sarkozy et ouvre la voie à une négociation réelle et sérieuse.

Hersant   Bénéficiant de l’asile fiscal en Suisse, Philippe Hersant est tout à fait dégagé de toute obligation envers ses propres dettes, et même de ses obligations d’employeur en matière de financement de Paris Normandie et de presse havraise.

Ni coupable ni responsable, juste gestionnaire d’un gros tas d’or hors de portée du fisc.  A ce jour, Philippe Hersant détient toujours l record de France du licenciement, 2200 à la Comareg. Série en cours…

Bruits, ragots et brouillard  Avant le 21 juin, disparaissent puis réapparaissent des vrais faux repreneurs, comme Ellie Huertas, des éventuels repreneurs en embuscade, comme Ouest France, et des repreneurs réels qui jouent à cache cache – Rossel. ’heure en heure enflent des bruits divers : redressement judiciaire immédiat du pôle CAP, demande d’asile politique de Philippe Hersant aux îles Caïman, réapparition du saint fantôme de Jeanne la Pucelle sur la grand-place de Rouen…

 

Alors ? Le 21 juin rendez-vous à 14 heures !

Rien ne vaut la discussion et la décision collective.

 




Archive pour 21 juin, 2012

Espagne : le mouvement social s’intensifie

Espagne : le mouvement social s'intensifie dans ARTICLES aaaaaa dans ARTICLES

http://www.ccoo.es/csccoo/menu.do

Dans plus de 58 villes, les principaux syndicats CCOO et UGT, ont appelé ce mercredi à de nouvelles manifestations. A la veille du vote de la réforme du travail au Sénat, les syndicats appellent à une mobilisation massive pour faire pression sur le gouvernement.

Les syndicats dénoncent une réforme du travail qui ne produira que plus de chômage et moins de protection pour les travailleurs. Décidée sans aucune concertation avec les partenaires sociaux, cette réforme est qualifiée comme étant « le plus grand coup porté au droit du travail depuis la fin de la dictature » par le secrétaire général de la CCOO, Paco Molina.

« ¡No te calles, defiende tus derechos! »

no_te_calles

« Ne  te tais pas, défends tes droits », c’est le slogan de la mobilisation  auxquels les espagnols sont conviés à participer dans tout le pays à  partir de 19h. Mais plus largement, c’est contre la politique  d’austérité et les nombreuses coupes sociales qu’elle a impliqué dans le  secteur de l’éducation, de la santé et bien d’autres que les syndicats  appellent à se dresser.

Contre l’austérité

L’Espagne reste encore le pays européen où le taux de chômage est le plus fort avec 24.1% de la population active. « Le gouvernement n’a aucune stratégie pour sortir de cette situation critique » explique Paco Molina. Face à la crise, les syndicats dénoncent l’inneficacité des mesures d’austérité prises jusqu’à maintenant par un gouvernement « qui n’a comme seule obsession de contenir le déficit et d’en finir avec le droit du travail, les droits sociaux et démocratique ». Ils demandent à participer à des négociations afin de sortir de la crise économique, et proposent de substituer au modèle d’austérité celui de la croissance et de l’investissement public.

D’ores et déjà, les syndicats ont annoncé que la mobilisation allait se poursuivre après l’été.

Hersant – Rossel – SPQR – gouvernement : le point avant l’assemblée générale des équipes de presse quotidienne le 21 juin (14 heures)

Hersant – Rossel – SPQR – gouvernement : le point avant l’assemblée générale des équipes de presse quotidienne le 21 juin Hersant - Rossel - SPQR - gouvernement : le point avant l’assemblée générale des équipes de presse quotidienne le 21 juin (14 heures) dans ARTICLES pn2(14 heures)

 

Le 21 juin, le tribunal de commerce du Havre rendra son verdict. Dépôt de bilan sans délai, petit délai, grand délai ? C’est pour parer à toute éventualité et continuer la mobilisation pour la survie des titres et des emplois que la Filpac CGT réunit ses équipes syndicales le 21 juin.  Tout sanction couperet ou toute manoeuvre dilatoire seront appréciées à chaud et les conséquences en seront immédiatement tirées.

L’unité syndicale se renforce à Paris Normandie et la presse havraise.

Le Silpac CGT et le SNJ ont engistré une position de la CGC plus proche que jamais de la leur. Il ne semble pas que les spéculateurs, ceux qui espèrent un essoufflement du mouvement, soient payés de retour…   C’est donc de manière mobilisée que le personnel des titres normands se rendra au tribunal du Havre le 21

Pôle Champagne Ardennes Picardie   Rossel ayant promis de licencier près de 200 ouvriers et employés pour 30 journalistes, comment s’étonner qu’une pétition relevant de mauvaises histoires belges ait recueilli dans la rédaction quelque approbation des 200 licenciements, avec l’assentiment, semble-t-il, de syndicalistes journalistes ?

Mais dans l’ensemble, le personnel refuse le diktat Rossel et ses pressions colatérales, d’autant que la contre-proposition de la Filpac CGT du pôle CAP a mis au jour l’intransigeance du groupe Rossel, buté sur sa fourchette de licenciements, allant – selon les jours – de 230 à 270.

Gouvernement Les émissaires du gouvernement (membres de cabinets ministériels, messagers de tous ordres et experts en médiation) font pression pour que le plan patronal du groupe Rossel-La Voix, concocté sous l’égide du gouvernement Sarkozy, soit accepté.  Etrange que l’alternance affiche le visage de la continuité dans cette affaire…   Il suffirait pourtant que le gouvernement revienne sur le plan Sarkozy et ouvre la voie à une négociation réelle et sérieuse.

Hersant   Bénéficiant de l’asile fiscal en Suisse, Philippe Hersant est tout à fait dégagé de toute obligation envers ses propres dettes, et même de ses obligations d’employeur en matière de financement de Paris Normandie et de presse havraise.

Ni coupable ni responsable, juste gestionnaire d’un gros tas d’or hors de portée du fisc.  A ce jour, Philippe Hersant détient toujours l record de France du licenciement, 2200 à la Comareg. Série en cours…

Bruits, ragots et brouillard  Avant le 21 juin, disparaissent puis réapparaissent des vrais faux repreneurs, comme Ellie Huertas, des éventuels repreneurs en embuscade, comme Ouest France, et des repreneurs réels qui jouent à cache cache – Rossel. ’heure en heure enflent des bruits divers : redressement judiciaire immédiat du pôle CAP, demande d’asile politique de Philippe Hersant aux îles Caïman, réapparition du saint fantôme de Jeanne la Pucelle sur la grand-place de Rouen…

 

Alors ? Le 21 juin rendez-vous à 14 heures !

Rien ne vaut la discussion et la décision collective.

 

Le vécu Algérien |
Le blog-note de Catherine G... |
Blog "Ensemble, dynamisons ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DES IDEES ET DES REVES Nord
| cceta
| Les Enragés d'Aurillac