Confidentiel – possible redémarrage de la Papeterie de Türckheim en Septembre

Une bonne nouvelle en perspective ?

 Selon nos informations, la Papeterie de Türckheim, une ancienne unité du groupe Matussière et Forest reprise par Pierre Gavelle en 2009 puis liquidée il y a 3 mois, pourrait redémarrer en septembre prochain.Les repreneurs du site seraient actuellement en train de le dépolluer, afin de pouvoir relancer la production dans des conditioons acceptables.

Spécialisée dans la production de papier recyclé à base de vieux papiers, la Papeterie de Türckheim avait dû faire face à un manque de liquidités ayant entraîné son incapacité à s’approvisionner en matière première.

Ce dans un contexte de flambée des cours des vieux papiers.

Le redémarrage de l’usine papetière devrait être centré sur la production de papier journal.



Allimand vient de démarrer sa 14ème machine à papier en Chine

C’est à Mudanjiang, ville de 2 millions d’habitants, au Nord Est de la Chine, dans la province de Heilongjiang, que la machine à papier « n°16 » a été démarrée en ce printemps 2011.

En 10 ans, c’est la 3ème machine livrée par Allimand à la société papetière « Mudanjiang Hengfeng Paper Co », groupe papetier de 2300 personnes, qui exploite 16 machines à papier pour une production totale annuelle de 100 000 tonnes de papiers fins spéciaux.

Le « commissioning » – ou mise en service – de cette machine (alimentation en électricité, air, eau, huile, puis tests de mouvements et de rotation) a été réalisé en moins d’un mois pour enrouler le premier papier.

Cet excellent timing est d’autant plus impressionnant quand on apprécie la qualité de l’installation Allimand, qui, une fois de plus, fait honneur aux certifications obtenues par l’entreprise : ISO 9001, ou autre SQLO pour la Chine.

Une semaine plus tard, la MAP 16 Allimand produisait une qualité de papier vendable selon les spécifications du contrat.

Côté technique, la gamme de grammage prévue pour cette machine est de 25 à 45 g/m² pour une vitesse maximale de production de 450 m/min. La laize de cette machine est de 3800mm.

 

allimandmachinepapier400.jpg

La MAP16 bénéficie des derniers développements d’Allimand :

  • Caisse de tête à coussin d’air SFPII avec control du grammage sens travers par dilution.
  • Rouleau de tête équipé de paliers hydrostatiques, permettant d’augmenter l’efficacité du branlement inertiel.
  • Tapis d’engagement en section presse, permettant d’envoyer la pointe directement dans les cordes.

La MAP16 intègre également des équipements Allimand déjà éprouvés depuis des années, tels que :

  • Branlement inertiel ISA.
  • A-sizer.
  • Enrouleuse hydraulique avec chargement automatique de mandrins.

C’est donc une 14ème réussite sur le territoire Chinois pour la société Allimand, qui assoit ainsi sa renommée notamment en Asie.




Archive pour 10 juillet, 2011

Confidentiel – possible redémarrage de la Papeterie de Türckheim en Septembre

Une bonne nouvelle en perspective ?

 Selon nos informations, la Papeterie de Türckheim, une ancienne unité du groupe Matussière et Forest reprise par Pierre Gavelle en 2009 puis liquidée il y a 3 mois, pourrait redémarrer en septembre prochain.Les repreneurs du site seraient actuellement en train de le dépolluer, afin de pouvoir relancer la production dans des conditioons acceptables.

Spécialisée dans la production de papier recyclé à base de vieux papiers, la Papeterie de Türckheim avait dû faire face à un manque de liquidités ayant entraîné son incapacité à s’approvisionner en matière première.

Ce dans un contexte de flambée des cours des vieux papiers.

Le redémarrage de l’usine papetière devrait être centré sur la production de papier journal.

Allimand vient de démarrer sa 14ème machine à papier en Chine

C’est à Mudanjiang, ville de 2 millions d’habitants, au Nord Est de la Chine, dans la province de Heilongjiang, que la machine à papier « n°16 » a été démarrée en ce printemps 2011.

En 10 ans, c’est la 3ème machine livrée par Allimand à la société papetière « Mudanjiang Hengfeng Paper Co », groupe papetier de 2300 personnes, qui exploite 16 machines à papier pour une production totale annuelle de 100 000 tonnes de papiers fins spéciaux.

Le « commissioning » – ou mise en service – de cette machine (alimentation en électricité, air, eau, huile, puis tests de mouvements et de rotation) a été réalisé en moins d’un mois pour enrouler le premier papier.

Cet excellent timing est d’autant plus impressionnant quand on apprécie la qualité de l’installation Allimand, qui, une fois de plus, fait honneur aux certifications obtenues par l’entreprise : ISO 9001, ou autre SQLO pour la Chine.

Une semaine plus tard, la MAP 16 Allimand produisait une qualité de papier vendable selon les spécifications du contrat.

Côté technique, la gamme de grammage prévue pour cette machine est de 25 à 45 g/m² pour une vitesse maximale de production de 450 m/min. La laize de cette machine est de 3800mm.

 

allimandmachinepapier400.jpg

La MAP16 bénéficie des derniers développements d’Allimand :

  • Caisse de tête à coussin d’air SFPII avec control du grammage sens travers par dilution.
  • Rouleau de tête équipé de paliers hydrostatiques, permettant d’augmenter l’efficacité du branlement inertiel.
  • Tapis d’engagement en section presse, permettant d’envoyer la pointe directement dans les cordes.

La MAP16 intègre également des équipements Allimand déjà éprouvés depuis des années, tels que :

  • Branlement inertiel ISA.
  • A-sizer.
  • Enrouleuse hydraulique avec chargement automatique de mandrins.

C’est donc une 14ème réussite sur le territoire Chinois pour la société Allimand, qui assoit ainsi sa renommée notamment en Asie.

Le vécu Algérien |
Le blog-note de Catherine G... |
Blog "Ensemble, dynamisons ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | DES IDEES ET DES REVES Nord
| cceta
| Les Enragés d'Aurillac